La Maison du Do.in

▬▬

Shiatsu et cours de Do-in à Barjouville

Conseils de saison
faire le vide lete

Les vacances pour faire le vide

L’été c’est la Pleine puissance du yang et du soleil. Le solstice du 21 juin marque un arrêt qui signifie, « sol stare » : « le soleil s’arrête ».

Nous devons rester calme, tranquille et serein, sinon on peut faire des déséquilibres remarquables comme des problèmes cardiaques, des maux de têtes, etc…

Le 5 août, c'est la fin de l’été, puisque dans la pensée chinoise, les trois mois d'été sont mai, juin et juillet.

La fin de l'été, c'est profiter de cet instant où tout se développe en totalité.

La nature est en expansion et on est dans la quête du plaisir, de l’immédiat, de l’instant contrairement au désir qui est la quête d’une projection dans le futur.

Le but des vacances c’est d’avoir quelque chose d’important à faire, mais vacance c’est « vacare » qui signifie le vide.

Alors il sera important de faire UN VIDE.

Il ne faut pas imaginer qu’il n'y a rien à faire, c’est pas le néant. Le néant c’est quelque chose qui n’existe pas.

Alors que le vide, dans la pensée chinoise, c’est UN ACCUEIL.

LE CŒUR est l’organe de la saison été et c’est le moment de permettre au cœur de faire le vide.

Le corps humain se remplit constamment de pleins de choses toute l’année (bonnes ou mauvaises) et il n’arrive plus à éliminer ou à évacuer et le corps déclenche des pathologies diverses.

Le but c'est de faire ce vide dans ce cœur et de lui laisser une place pour qu’il se repose.

LA JOIE ne pourra venir que de ce vide dans ce cœur.

Il ne s'agit pas d’un vide énergétique, il s’agit d’une place, d’une temporalité.

Ce vide est un endroit créatif et créateur.

Le cœur qui est l'empereur dans le corps humain, concentre toutes nos émotions et notre esprit, les chinois l’expliquent très bien.

S’il n’y a pas ce vide, alors il est malheureux, il est dans la tristesse, mais s’il arrive à avoir ce vide, alors il est dans la joie.

Le but c’est d’enlever quelque part toutes nos émotions qui nous submergent constamment et qui se voient dans la colère, la tristesse, la peur…

Aujourd'hui, on ne vit que de peurs qui sont la cause de tous nos problèmes et le cœur se remplit d’anxiétés, d'angoisses et à un moment il faut les lâcher. Quand on les lâche, alors apparaît LE VIDE DU CŒUR, ce vide du cœur va créer quelque chose : LA JOIE.

Le but de l’être humain, l'existence de la vie c’est d’être dans la joie. C’est une quête de vie, la joie ce n'est que ça.

Dans le SU WEN Chapitre Iil est bien dit« Le bonheur c’est juste être là »

Alors pourquoi LE VIDE ?

L’homme est l’intercesseur entre le ciel et la terre, une sorte de connexion, de rapport entre le ciel qui va parler à la terre et la terre qui va répondre au ciel.

Le CIEL parle à la TERRE en faisant descendre quelque chose sur la terre et la terre doit l'accueillir, le recevoir pour tout ce qui vit sur la terre. L’être humain, les animaux, les végétaux accueillent le message du ciel qui s’intègre dans la terre et remonte dans une sorte de va et vient incessant, c'est ce qu'on appelle le TAO, le QI, l’ENERGIE, qui va véhiculer de haut en bas et de bas en haut.

MAIS, l’homme est très particulier, car il peut se bloquer lui-même, se détruire lui-même et s’il n’est pas capable de faire LE VIDE, il ne peut pas recevoir cette manne céleste, cette question ou tout simplement un message, une intuition, qui va descendre dans le cœur de l’être humain.

S’il arrive à faire ce vide, cette manne céleste va descendre et nourrir de lumière le corps humain.

On respire de LA LUMIÈRE.

Cette manne céleste de lumière va transformer nos émotions qui doivent s’éclater de ci et de là, comme des nuages qui passent dans LE CIEL et ensuite elles doivent être reçues dans LA TERRE, se transformer dans LA TERRE.

Si elles remontent sous la forme d'émotions parasites, (les 7 vers, les 7 émotions) elles nous rongent et ça devient quelque chose de maladif pour nous.

Elles doivent remonter en se transformant et en s'allégeant du pourquoi on a été dans cette émotion.

Il ne faut pas ressasser la cause mais laisser toujours passer l’émotion et ne pas rester fixer sur ça car la vie n’est que mouvement.

On doit être constamment être en mouvement, l'arrêt sur une réflexion trop longue va nous pourrir la vie.

Le relâchement avant et pendant les vacances va permettre d'accueillir le vide et nous éviter de recevoir les émotions en pleins fouets, dès que l’on s'arrête.

C’est le moment de s'arrêter, de contempler, d’accueillir, de faire travailler l’imaginaire, d’aller entendre le bourdonnement de la vie, entendre le feu intérieur et ressentir dans le Tan Tien l’origine de ce bruit dans le plus profond de nous mêmes.

Faites le vide en vous et laissez l'univers vous remplir.

sources des conférences de Jean Motte auteur, enseignant et acupuncteur.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.