La Maison du Do.in

▬▬

Shiatsu et cours de Do-in à Barjouville

Lettres
lettre octobre

Octobre, mois d'équilibre par le ressourcement.

Cet équilibre fragile et éphémère du yin et du yang, qui ne s'observe que 2 fois dans l'année, nous aura fait réfléchir à la fragilité de notre équilibre intérieur qui fluctue au rythme de cet équinoxe.

L'idéogramme Bo ("le grand nettoyage") représente "l'élagage symétrique d'un arbre".

Cette symbolique est en relation avec la recherche de l'équilibre par l'épuration de tout ce qui encombre, et la prise de conscience que les 

expériences du passé, ont toutes un intérêt extrêmement positif. Elles ont permis de forger notre personnalité.

"La sagesse est de voir le nouveau dans l'ordinaire, en s'accommodant du monde tel qu'il est. Il y a des trésors cachés dans l'instant présent".

Santoka Tendena poète Japonais

Fin octobre, la nuit aura gagné une heure supplémentaire sur la journée, ne nous autorisant plus qu'un peu moins de 11 heures de lumière.

La période n'est pas propice à l'intervention active, il faudra se tenir au repos pour faciliter l'adaptation, la stabilisation et la restauration du potentiel de vie.

L'inter-saison représentée par l'énergie de la Terre, est la période la plus favorable pour passer de l'automne à l'hiver, du 15 octobre au 3 novembre.

C'est la période de transition et de recentrage de l'automne.

Penser à recevoir un bon massage Shiatsu de type TERRE pour tonifier la Rate-Pancréas et l’Estomac avec des pressions qui vont ramener au calme

Travailler principalement sur l'aide à apporter au système Rein pour favoriser notre enracinement avec RANGU ("la vallée en Feu" au point 2 du méridien du Rein) et TAIXI ("Grande rivière" point 3 du méridien du Rein)

Privilégier le renfort du système digestif par les points Taibai (point 3 du méridien de la Rate) et Zusanli (point 36 du méridien Estomac).

La pratique méditative de l’assise en quiétude avec l’écoute (l’attention ) du souffle sera la posture essentielle de méditation, dans cette période Terre.

Pratique :

S’asseoir en tailleur, en Seiza, en lotus ou demi lotus (position Zazen) ou encore en position birmane (un pied devant l’autre).

Également possible sur une chaise, ou, allongé pour les plus faibles.

Poser les mains sur les genoux ou l’une sur l’autre dans une position aisée.

Écouter et sentir le souffle pénétrer les narines et en suivre le parcours, de l’une vers l’autre et inversement, le suivre jusqu’au front : troisième œil. C’est ce que l’on appelle « l’Attention au souffle ».

Respirer de façon naturelle, et se conditionner sur son espace intérieur.

Observer le défilé de vos pensées sans devenir acteur, sans vous prendre au jeu.

L’esprit est sollicité en permanence pour nous faire entrer dans le jeu et nous faire ressentir pleinement les émotions, mais il est important de laisser passer les idées sans les arrêter et sans s’arrêter dessus. L’activité mentale reste présente, mais la conscience est plus vaste et plus profonde. L’action et la réflexion n’en sont qu’une partie et la méditation en éclaire la relativité.

Mettre votre attention sur le 20DM, point du sommet du crâne, point de réunion des Yang et faire descendre le Qi au périnée, -1RM- appelé « le fond de la mer » bas de la colonne point de réunion de tous les yin. Il est la racine de l’homme, le point d’engendrement des énergies fondamentales. Et en expirant faire remonter au sommet du crâne -20DM- et cela sur dix cycles respiratoire.

C’est ce que l’on appelle «LA RESPIRATION DE LA COLONNE DE JADE « » cette Colonne de Jade étant la liaison interne entre 20DM et 1RM,le chakra coronal avec le Chakra racine.

Accéder à la paix intérieure.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.